Des conseils précieux pour trouver un emploi

Trouver un emploi
La recherche d’un job est une période difficile parsemée de doutes, de stress et de remise en question. Lorsque ce moment se prolonge, on est vite envahi par des pensées négatives qui nous embrouillent et nous empêchent de considérer la situation avec objectivité. Pourtant, pour sortir de cette impasse, il va falloir s’armer de patience et essayer de trouver des solutions pratiques plutôt que de s’enfermer dans la spirale infernale du désespoir. La première démarche à faire, c’est de laisser les pensées démoralisantes de côté et d’entreprendre une démarche méthodique. Dans cet article, nous vous proposons 5 conseils précieux pour mettre un terme au chômage et trouver le job de vos rêves.

Conseil 1 : faites le bilan de vos points forts et de vos faiblesses

Il est difficile de dérocher un travail avant de comprendre ce qui vous empêche d’être embauché. Pour cela, vous devez avoir une meilleure connaissance de vous-mêmes. Cela concerne aussi bien vos atouts personnels que professionnels. Dans un premier temps, commencez par dresser une liste exhaustive de vos atouts les plus importants. Car ce n’est qu’en ayant conscience de vos compétences que vous pourriez les mettre en avant dans votre dossier de candidature d’une part et lors de votre entretien d’embauche d’une autre.

De plus, une connaissance intime des domaines dans lesquels vous pouvez vous montrer efficace vous permettra de distinguer les offres qui vous correspondent de celles qui ne vous seront d’aucune utilité. L’un des conseils fondamentaux que nous pouvons vous donner, c’est de ne pas vous contenter de lister ces compétences dans votre tête mais de les mettre par écrit. Verbaliser et écrire ses idées leur donnent vie et permettent de les étudier de manière plus concrète.

Une fois que vous aurez dressé la liste de vos qualités, vous pouvez passer à celles de vos lacunes. Pour repérer vos failles, lisez bien les prestations requises dans les offres qui vous intéressent. Les critères qui semblent vous échapper doivent être étudiés avec attention. Certaines limitations peuvent être dépassées avec un peu de documentation alors que d’autres nécessitent une pratique plus pointue voire des formations spécifiques comme celles proposées au Village de l’emploi.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.chomage-emploi.com.

Conseil 2 : restez à l’affut des derniers sujets d’actualité

Nous vous recommandons de suivre l’actualité économique de manière générale et celle de votre secteur d’activité de manière plus restreinte. Cette qualité vous aidera à faire valoir votre profil au moment de l’entretien d’embauche. Vous l’ignorez peut-être, mais il n’y a pas pire qu’un candidat pour un poste d’ingénieur en informatique qui n’a aucune idée des derniers logiciels disponibles sur le marché entrepreneurial.

Les recruteurs sont très sensibles à la culture générale des postulants en l’occurrence dans leur domaine d’activité. Le candidat doit être en mesure de répondre aux questions techniques qui lui seront posées au cours de cet entretien. Il aura beau lister ses diplômes et compétences, ces derniers n’auront aucun poids face à une ignorance manifeste que le recruteur aurait constaté au cours de ce rendez-vous.

Par ailleurs, même si une culture générale très riche ne reflète pas ses compétences opérationnelles, elle montre toutefois sa capacité à occuper un poste à responsabilité. Il va sans dire que pour établir des rapports durables et constrictifs avec les clients, il faut avoir des sujets de conversation variés.

Ainsi, plus vous restez à l’affût des derniers sujets d’actualité, plus vous augmentez vos chances d’être accepté dans une fonction avec de grandes perspectives d’évolution. Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à des blogs et sites Internet dans votre domaine d’activité. Vous serez tenu au courant des nouveautés et événements qui méritent d’être cités.

Conseil 3 : créez un large réseau professionnel

Ce n’est pas en épiant les annonces sur les sites Internet derrière votre écran que vous allez réussir à vous démarquer. Vous devez construire votre réseau professionnel et entrer en contact avec des personnes influentes dans votre secteur. La première chose que vous pouvez faire pour avoir plus de connaissances, c’est de vous rendre à des événements professionnels. Cette démarche n’est pas la garantie de vous voir proposer un poste intéressant dès que vous franchissez la porte de la salle de séminaire, mais vous allez créer un réseau qui vous conduira surement, un jour ou l’autre, vers le job de vos rêves.

Restez alors patient et essayez de vous entourer de personnes intéressantes qui enrichissent vos connaissances et votre parcours sans pour autant vous attendre à une contrepartie. Il se peut qu’une offre se pointe au moment où vous vous y attendez le moins. La question qui se pose ici, c’est comment faire pour entendre parler de ces événements ? LinkedIn reste le meilleur moyen de « networker » en restant dans un cadre digital à la fois intime et confortable. Cependant, si vous tombez sur un séminaire qui vous intéresse, n’hésitez pas vous y rendre en faisant preuve d’ouverture et de sociabilité.

Conseil 4 : améliorez votre CV

Beaucoup de jeunes diplômés ont tendance à oublier que leur CV est leur carte de visite professionnelle. Si vous envoyez aux entreprises un curriculum vitae qui ne correspond, en aucun cas, aux règles de rédaction de ce document, votre candidature sera immédiatement recalée. Le recruteur pensera directement que vous ignorez les bases de l’élaboration d’un dossier pour postuler à une offre d’emploi. Un tel postulant a peu de chances de posséder des compétences techniques, professionnelles et relationnelles.

Il est clair que cette conclusion est un peu hâtive et injuste, mais la concurrence est si rude qu’on ne peut pas blâmer un recruteur tenu d’examiner un grand nombre de CV et de les distinguer en fonction de critères objectifs. Faites-vous alors accompagner pour améliorer ce document essentiel pour vous faire embaucher et faire bonne impression aux yeux des recruteurs. Des formateurs peuvent vous aider aussi bien pour votre CV que pour votre lettre de motivation.

Conseil 5 : soignez votre apparence

Ce conseil est d’une importance capitale même si on n’en parle pas assez. Quels que soient les métiers que vous visez, si vous avez une apparence réticente, personne ne vous embauchera. Voilà pourquoi l’image que vous renvoyez est un axe prépondérant de votre communication non-verbale au cours de l’entretien d’embauche. Laissez-nous vous dire, avant même de parler de votre tenue, qu’une personne avec une apparence soignée doit d’abord être en bonne santé.

Les dents tachées par le tabac, une silhouette maigre, l’obésité, des cernes marquées… Tous ces traits peuvent justifier pourquoi vous êtes toujours au chômage en dépit de vos diplômés prestigieux. Ces signes sont interprétés comme les indicateurs de faiblesses voire de maladies. Vous renvoyez alors l’image d’une personne peu productive qui risque de s’absenter régulièrement et d’éprouver des difficultés de concentration. Prenez donc soin de votre santé si vous voulez apparaitre comme une personne dynamique, confiante et combattive.


Pourquoi utiliser le logiciel TMS dans la gestion de la formation
Comment créer une application Android ?