Qu’est-ce-que la VAE : Validation des Acquis de l’Expérience ?

Un salarié peut bénéficier d’un droit lui permettant d’acquérir une partie ou la totalité d’une certification se basant sur une expérience professionnelle. Il s’agit de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Un jury des compétences et des connaissances est à la charge de la délivrance de cette certification suite à une validation. Cela peut être un titre à finalité professionnelle, un diplôme ou un certificat de qualification professionnelle.

À quoi peut servir la VAE ?

Le système de la VAE vise à mettre en valeur l’expérience professionnelle et la reconnaître comme étant tout aussi importante que l’apprentissage fourni dans une salle de cours. En effet, son principe permet de prouver la possibilité d’apprendre sans avoir à se limiter aux situations formelles d’apprentissage.

La VAE est alors utile pour octroyer de l’expérience et constituer une preuve qu’on peut, dans le cadre du travail, apprendre un savoir-faire particulier. Ce dispositif s’avère être particulièrement pratique pour les personnes ne disposant pas ou peu de diplôme(s).

Les conditions requises pour réaliser une VAE

Vous devez remplir quelques conditions avant de pouvoir procéder à une validation des acquis de l’expérience :

– Vous devez exercer un métier depuis au moins 3 ans. Il faut alors que l’objet de votre demande de la VAE soit en relation avec votre activité professionnelle

– La VAE est ouverte à tous les travailleurs : bénévole, artisan, salarié, travailleur indépendant, agent public, etc.

– Si vous êtes un demandeur d’emploi, la VAE vous est aussi accessible sous certaines conditions

– La durée de la VAE considère l’activité que vous exercez de manière continue ou discontinue, en France ou à l’étranger, à temps plein ou à temps partiel.

L’ouverture aux droits à la VAE ne tient pas en compte la nationalité, l’âge, le niveau de formation ou le statut.

Faire une demande de VAE

D’abord, faites une demande d’autorisation d’absence à votre employeur. Vous ne devez pas tarder à la lui faire parvenir (au plus tard 60 jours avant que la validation ne commence). Votre demande doit spécifier le diplôme, le certificat de qualification ou le titre ainsi que préciser la nature, les dates et la durée des actions de validation.

Quant au déroulement de la VAE, vous serez amené à remplir, dans un premier temps, un dossier. Ce dernier va détailler vos compétences acquises et votre expérience professionnelle. Ensuite, vous vous présenterez devant un jury qui décidera de valider une partie ou la totalité du diplôme que vous visez. Si vos acquis sont validés partiellement, des prescriptions vous seront proposées. Cela ayant pour but de vous aider à obtenir la totalité de votre certification ou de votre diplôme.

Si vous êtes au chômage, c’est peut-être l’occasion de se former
Le bilan de compétences : à quoi ça sert ?