Qu’est-ce que le Compte personnel de formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est dédié aux salariés et demandeurs d’emploi. Il permet à sont titulaire de travailler au sein d’une entreprise tout en poursuivant une formation. Le CPF conduit le salarié à une évolution professionnelle au long de sa carrière. Découvrez les caractéristiques de ce type de compte.

Le CPF, c’est quoi exactement ?

Un salarié disposant de CPF bénéficie d’heures de formation permettant de conduire à une évolution de carrière. Cet outil vise à sécuriser la vie professionnelle du travailleur. Grâce au CPF, la qualification de ce dernier est de plus en plus renforcée. La gestion de ce compte est assurée par un service dématérialisé.

Un individu accédant au monde professionnel peut ouvrir un Compte Personnel de Formation ou CPF. Ce compte est accessible à partir de 15 ans pour ceux qui se soumettent à un contrat d’apprentissage au sein d’une enseigne. La fermeture du CPF a lieu au moment de la liquidation des droits à la retraite.

Les formations concernées par le CPF

Plusieurs formations sanctionnées par des diplômes ou des certifications peuvent être prises en charge par le CPF. Ces cursus doivent avoir un lien avec les besoins économiques prévisibles. Ils sont clairement définis par les partenaires sociaux. Ces formations sont celles qui permettent :

– L’acquisition de socle de connaissances et de compétences, dit socle CléA ;

– L’accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ;

– Le bilan de compétences ;

– La création ou la reprise d’entreprise.

D’autres formations inscrites aux listes élaborées par les partenaires sociaux sont également éligibles au CPF.

Tout CPF bénéficie d’un crédit de 24 heures de formation chaque fin d’année. Toutefois, cela ne doit pas dépasser 150 heures sur 8 ans.

Le CPF, fonctionnement, gestion et ouverture

Le CPF est individuel. Le salarié choisissant d’ouvrir ce compte n’est pas obligé de demander l’autorisation de l’employeur pour suivre une formation financée en dehors des heures effectives de travail. Le CPF est aussi universel, c’est-à-dire que toute personne qui entre dans la vie active peut bénéficier de ses privilèges.

L’inscription au CPF est assurée par la Caisse des Dépôts et Consignations. Cette dernière est aussi chargée de gérer le compte de chacun des inscrits. Sur un site dédié, chaque titulaire de CPF peut accéder à un espace personnel. Les démarches à suivre pour l’ouverture d’un CPF ne sont pas complexes. D’ailleurs, tout le monde peut bénéficier d’un accompagnement gratuit et sur-mesure par le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP).

Si vous êtes au chômage, c’est peut-être l’occasion de se former
Le bilan de compétences : à quoi ça sert ?